4 septembre 2013

Test: Te Chirrepeco (Cooperativa Agricola Integral Chirrepec)

Partons encore une fois pour une destination exotique avec le Te Chirrepeco de la Cooperativa agricola Integral Chirrepec provenant du Guatemala.

Présentation:
Il s'agit d'un thé noir nature provenant d'Amérique centrale, plus précisément du Guatemala. Pour ceux qui ont des difficultés à le situer, c'est le premier pays d'Amérique du centrale puisque qu'il est au Sud du Mexique. Il donne à la fois sur l'Océan Atlantique et l'Océan Pacifique. A l'image du Mexique, le Guatemala possède un grand patrimoine Maya. Si cela vous intéresse je vous conseille le blog de RoseChiffon qui m'a ramené ces paquets de thé. Merci encore à elle.  

Apparence:
Dans la boite: thé noir en long segments torsadés d'un très bel aspect noir profond, proche d'un Lapsang Souchong
Dans la tasse: couleur orange très foncé
Odeur: difficile à définir

Mon avis:
Le Te Chirrepeco est très étonnant par plusieurs points. J'ai été très surpris par le conseil de faire une infusion pendant 5 min, qui sur un thé noir me paraît bien trop longue. Ayant peur de perdre mes papilles à tout jamais, j'ai choisi de faire 3 min. Le résultat fut assez insipide, avec pour dominante, l'eau chaude. J'ai donc fait une seconde infusion, de 5 min cette fois, et le résultat fut bien plus concluant. C'est un thé d'une extrême douceur, me rappelant le Nerada, avec le goût minéral de roche volcanique en moins.
J'ai beaucoup de mal à décomposer précisément le goût, puisqu'il n'y a pas de marque particulière. La longueur en bouche est relativement courte.
C'est un thé agréable pour une première approche des thés noirs, bien que je lui préfère le Flor de Oro argentin.
Cooperativa agricola Integral Chirrepec préconise une infusion durant 5 minutes à 95°c. Bien la respecter.

En résumé:
Composition: Thé noir (Guatemala)
Prix: inconnu
Température: 95°c
Temps:  4min30 - 5 min
Signe particulier: extrême douceur, à l'opposé d'un Assam 
Note: 12/20
Cooperativa agricola Integral Chirrepec Te Chirrepeco (cliquez pour agrandir)

2 commentaires:

  1. Je te rejoins tout à fait sur son extrême douceur. A vrai dire, je ne l'ai goûté que glacé (j'ai encore un peu de mal à boire du thé chaud) mais je l'ai trouvé délicat et avec quelques notes fleuries.

    J'attends le bon moment pour le gouter chaud, mais j'ai hâte.

    Merci pour l'article, c'est vrai que ça ajoute une destination à ton carnet de dégustation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie de m'avoir donné ces paquets ;)

      Supprimer

Laisser un commentaire